Ann-Katrin Naidu étudie le chant et la musique sacrée au Conservatoire de Stuttgart, sa ville natale. Elle poursuivra des études de musicologie et de philologie allemande à l’Université de Tübingen.
Elle n’est encore qu’étudiante lorsqu’elle se produit à la Württembergischen Staatsoper. Elle perfectionne son répertoire et multiplie les engagements dans les opéras de Saarbrücken et de Mannheim, où elle interprète de grands rôles pour mezzo.
Ann-Katrin Naidu vit à Munich. Elle connaît un grand succès au Staatstheater Gärtnerplatz de la même ville où elle chante plus de 70 rôles dans Carmen de Bizet, La Pucelle d’Orléans de Tchaïkovski, Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Mignon de Thomas et Charlotte dans Werther de Massenet.
Naidu chante Wellgunde et Waltraute dans L’Anneau du Nibelung sous la direction de Zubin Mehta au Münchner Nationaltheater. Toujours sous la direction de Mehta, elle chantera dans l’Anneau mis en scène avec grand succès par Carlus Padrissa/Fura dels Baus à Valence et à Florence.
Ann-Katrin Naidu possède un vaste répertoire allant des Oratorios de Bach à la musique contemporaine en passant par le Requiem de Verdi et les Symphonies de Mahler. Elle est invitée sur les plus grandes scènes internationales. Naidu a travaillé avec Zubin Mehta, Lorin Maazel, Kent Nagano et Christian Thielemann.


Musical-Preis des bundesdeutschen Gesangswettbewerbes in Berlin.

Nominierung zur Nachwuchssängerin des Jahres durch die Zeitschrift OPERNWELT 2002

Stipendiatin der Richard-Wagner-Verbände
Stuttgart und Saarbrücken.